9 trucs pour être plus créatif

concepteur-rédacteur

  1. Écrire. Comme je suis concepteur-rédacteur, ça peut paraître cliché. Mais en plus de rédiger pour le travail, c’est important de le faire pour le plaisir, sans objectif précis. Je rédige des billets de blogue, des poèmes, des chroniques, etc. Je fais aussi de l’écriture automatique. D’ailleurs, je vous recommande d’essayer les pages du matin.
  2. Lire. Une autre évidence. Mais je diversifie mes sources de lecture : roman, revue, journal, article web. Et de temps en temps, je feuillète le Coup de Pouce, le Bel Âge ou la nouvelle BD hot chez les jeunes. C’est pratique de savoir comment s’exprime votre public cible quand vous devez vous y adresser.
  3. S’intéresser à tout. La curiosité nourrit ma créativité. Pour reprendre le titre d’une émission populaire, je veux savoir comment c’est fait. Avec l’accès à l’information au bout des doigts, aucune raison de souffrir de paresse intellectuelle.
  4. Se cultiver. Pour moi ça veut dire voir des films, des expositions de photos et de peintures, assister à des spectacles de musique et m’ouvrir à des arts plus undergroud de temps en temps.
  5. Poser des questions. Pour comprendre à qui l’on s’adresse. Pour apprendre des choses. Pour susciter la réflexion et développer son empathie.
  6. Changer d’environnement. Lorsque je suis en panne d’inspiration, je change d’endroit. Je vais travailler à la bibliothèque, dans un café ou dans le parc. Le changement de perspective ouvre à de nouvelles idées.
  7. Marcher. Eh oui ! C’est simple, mais ça fonctionne pour moi. Lorsque je marche, j’oublie le problème pour quelques instants. Et tout à coup, après deux ou trois tounes, au détour d’une rue ou d’un sentier, une idée surgit !
  8. S’informer. Peu importe le média, c’est primordial d’être branché sur les enjeux de société. L’actualité est une source constante d’inspiration pour les humoristes. C’est aussi vrai pour les concepteurs-rédacteurs.
  9. Écouter. Jacques Bouchard disait : « Un bon publicitaire est un sociologue du dimanche ». En écoutant les conversations à l’arrêt d’autobus, dans une salle d’attente ou à la table d’à côté, vous vous branchez sur l’inconscient collectif.

Avez-vous d’autres suggestions ? Partagez-les ! J’aimerais bien découvrir vos techniques pour demeurer créatif et développer votre imagination. Que vous soyez concepteur-rédacteur, designer, peintre ou sculpteur, je veux connaître vos trucs.

Partager :

Commentaires pour : "9 trucs pour être plus créatif"

  1. Je crois que c’est important de parler à des « gens, » ou à des « clientèles, » si l’on aime mieux; je crois que le blogue doit garder les nuances et les couleurs du magazine et pas chercher à faire compétition aux articles écrits dans les règles de l’art journalistique; fait (point), fait (point), autre côté de la médaille (point virgule), kaput. Chercher l’interaction à tout prix, même quand c’est très difficile: à moins d’avoir un titre vraiment gagnant pour le blogueur amateur, c’est difficile d’obtenir de ces interactions avec le public – alors, j’imagine qu’il faut se les imaginer et se nourrir de ce que l’un à bien pu critiquer de notre dernière entrée et de ce que l’autre à bien pu aimer. Enfin, bonne création littéraire à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>