Exercice de fin d’année oblige, j’ai fait l’inventaire de tous les mandats réalisés en 2020. Premier constat : c’est varié et c’est le fun. Alors, pour ceux qui se demandent ce que fait un rédacteur publicitaire et web au jour le jour, voici la liste de mes contrats de la dernière année.

Types de projets de rédactionQuantité
Création d’un ton de marque3
Slogan publicitaire6
Projets de marketing RH (slogan de marque employeur, description de poste, publicité de recrutement, guide d’employé)22
Scénarisation de vidéo corporative et publicitaire17
Rédaction de billet de blogue19
Création d’un nom d’entreprise8
Optimisation de publication LinkedIn20
Rédaction d’infolettre7
Slogan de marque6
Conception-rédaction de carte des fêtes6
Optimisation de profil LinkedIn2
Conception-rédaction de publicités radiophoniques6
Création d’un nom de produit6
Rédaction de site web11
Animation de formation en rédaction web13
Rédaction de dépliant, feuille de vente et publicité imprimée10
Total des projets de rédaction155

Ce que 2020 m’a appris

Photo by Ron on Unsplash

C’est le fun de ne pas diner seul à la maison. J’ai partagé tous mes lunchs avec ma femme depuis mars. Et j’adore notre routine d’aller marcher avec notre chien sur l’heure du midi.

Le marketing RH est plus présent que jamais. Les défis sont grands pour attirer et garder ses employés. Que ce soit avec une vidéo de recrutement, une campagne publicitaire,  une page carrière ou des offres d’emploi créatives, la marque employeur se déploie avec différents contenus.

– Donner un cours 100 % en ligne, c’est un défi. C’était une première pour moi. Le cours Rédiger efficacement pour le web, que je donne depuis  plus d’un an au Cégep de Limoilou a été présenté pour la première fois entièrement en ligne. Je compatis avec tous les enseignements qui doivent garder l’attention de leurs étudiants et se réinventer pour rendre leur contenu intéressant. Ça demande beaucoup d’énergie, mais en même temps c’est très valorisant.

Les mandats de branding se multiplient et j’adore ça. Cette année, j’ai créé des noms pour différents domaines. Une application web destinée aux programmeurs, une plateforme de réservation de condos, deux entreprises de coaching, un programme de formation en ergonomie, une clinique d’orthodontie et j’en passe. Chaque fois, c’est un plaisir renouvelé d’avoir la confiance d’un entrepreneur pour baptiser son bébé.

La solidarité entre entrepreneurs est très inspirante. D’ailleurs, j’aimerais souligner l’initiative de deux de mes clients : La Clinique RH et Contenus faits maison.

Dire non fait du bien. Refuser un mandat parce que le client ne partage pas mes valeurs, parce que le délai est irraisonnable ou le budget inadéquat me permet d’être plus en équilibre. Oui, j’ai dit non. Mais en faisant ça, je dis oui à ma santé physique et mentale. Et je continuerai de le faire.

Mon coup de cœur :

– L’équipe de Dalair le matin de la station de radio 91,9 Québec qui a continué à me faire sourire et rire chaque matin, avec une attitude positive. Leur authenticité, leur vulnérabilité, leur folie m’a permis de bien commencer mes journées.

Mon coup de gueule :

– Tous ceux qui ont oublié le sens de vivre en société qui est résumé dans la célèbre phrase de John Stuart Mill : « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ».

Qu’est-ce que j’ai fait en 2019? Sur quoi j’ai travaillé? Voici mon bilan de l’année ainsi que quelques constats.

Types de projets de rédaction en 2019

Offre d’emploi créative 42
Billet de blogue 20
Site web 14
Slogan 14
Infolettre 11
Dépliant-feuille de vente 11
Nom d’entreprise-produit 10
Campagne de marketing RH 8
Cours en rédaction web 7
Carte de Noël 5
Publicité imprimée 4
Scénarisation de vidéo web 3
Contenu médias sociaux 3
Publicité radio 2

365 jours = 154 projets de rédaction

Retour sur mon premier cours en rédaction web au Cégep Limoilou

Après plusieurs mois de stress et de travail, j’ai monté et dispensé le programme court Rédiger efficacement sur le web pour la formation continue du Cégep Limoilou. Les 5 cours portaient sur les éléments de référencement, la création de bon contenu web, le blogue, l’infolettre et le marketing de contenu. Avec 17 étudiants, le cours affichait complet. D’ailleurs, comme j’ai eu une très bonne évaluation, j’ai été invité à redonner la formation en févier.  Les inscriptions sont ouvertes.

Doutez-vous encore de l’efficacité de l’infolettre?

En 2019, j’ai envoyé 7 infolettres avec toujours la même recette éprouvée : un billet de blogue + un projet avec une citation d’un client. Les résultats sont là. Mon taux d’ouverture moyen est de 35,43 % et mon taux de clic moyen est de 15,75 %. C’est la preuve que la constance et la connaissance de sa clientèle rapportent. L’adresse de courriel d’un prospect ou d’un client a une valeur inestimable. En restant présent par une communication (presque) mensuelle, je fais des ventes. Par exemple, mon infolettre d’octobre qui portait sur la carte des fêtes a généré 3 mandats.

La créativité pour contrer la pénurie de main-d’œuvre

Les environnements de travail stimulants et flexibles, les avantages sociaux extraordinaires et les stratégies de recrutement originales sont autant de façons d’attirer et retenir les employés. Mais il faut cesser d’être plate et convenu dans les offres d’emplois. Pour être intéressantes, elles doivent évoquer la personnalité de l’entreprise et être rédigées en fonction des intérêts du candidat. Il faut se démarquer là aussi. Attirer l’attention et rendre l’offre créative pour optimiser la marque employeur. En 2019, j’ai rédigé une quarantaine de descriptions de postes pour aider Le Relais à pourvoir des postes. Je suis convaincu que le contenu original dans les pages carrières prendra encore plus de place en 2020. 

Le moment est venu de prendre du recul sur l’année qui s’achève. J’ai donc décidé d’éplucher les ventes pour savoir sur quoi j’avais travaillé. Voici à quoi ressemblent 365 jours dans la vie d’un concepteur-rédacteur.

 

cartedesfêtes2018

J’envoie une carte papier à chaque client avec                          un mot personnalisé.

Répartition des projets en 2018  

Type de projet Quantité
Infolettre 35
Publicité radio 29
Site web 19
Billet de blogue 16
Contenu pour Facebook 14
Scénarisation de vidéo web 12
Slogan de positionnement 11
Nom d’entreprise 10
Marketing RH 10
Publicité imprimée 8
Dépliant-feuille de vente 7

 

Un accomplissement de marque

J’adore le branding! J’aurais aimé créer des logos et décliner l’image de marque dans tous les outils de communication. Je n’ai pas ce talent. Par contre, au fil des années, j’ai développé un grand intérêt pour la création des noms de marque. J’ai créé un processus, une façon de travailler infaillible. Cette année, j’ai eu la chance de créer 10 marques.  C’est presque une par mois. Un record! J’en suis très fier. Et j’ai bien l’intention de battre cette marque l’an prochain.

Retour en force de l’infolettre

Comme j’aime le répéter aux étudiants du CFP Maurice Barbeau en communication numérique, rien ne vaut plus cher que l’adresse de courriel d’un client. Entrer dans la boite de courriel, c’est la permission ultime. Je pense entre autres à un de mes clients,  l’IAPQ, qui s’est servi de ce canal privilégié pour promouvoir son congrès. Toutes les deux semaines, nous proposions du nouveau contenu pertinent et divertissant. La stratégie d’infolettres consistait à offrir un mélange d’informations touristiques et ludiques sur la ville de Québec et d’informations sur les conférenciers et les événements du congrès.

Marketing RH : une réponse à la pénurie de main-d’œuvre

De plus en plus d’entreprises m’engagent pour optimiser leur offre d’emploi. Quand je parle d’optimisation, ce n’est pas seulement une question de référencement. Il faut rendre l’offre attrayante, dynamique et conceptuelle. Trouver une façon originale de faire ressortir l’emploi parmi la tonne d’emplois disponibles. Ça peut aussi passer par la création d’un microsite web ou d’une capsule vidéo pour promouvoir la marque employeur.

Blogue : le contenu est toujours roi

En 2019, faire une refonte de site web sans y intégrer un blogue est une énorme erreur. À moins de revenir souvent sur votre site pour faire des changements dans vos textes, le blogue est souvent le seul moyen d’avoir du nouveau contenu dynamique. Bien sûr, ça peut vous aider à être mieux référencé. Mais pour moi, il s’agit avant tout d’un outil de branding. Un blogue, c’est un moyen de démontrer votre expertise, votre couleur et vos valeurs.

J’ai eu une très bonne année. Voici d’autres constats en bref. J’aime toujours autant la radio, parce qu’à la radio l’écran est plus large. Ma carte de Noël  papier fait toujours autant d’effet. Scénariser des vidéos web, ça me rapproche de ma grande passion pour le cinéma. Et finalement, je veux continuer de créer des partenariats à long terme avec mes clients. Viens-t’en 2019! Je suis prêt!